Les verrues

Les verrues cutanées sont des petites excroissances de la peau provoquées par un virus de type papillomavirus. La plupart des verrues ne provoquent aucune douleur, à moins qu’elles ne se situent sur une zone de pression comme la plante des pieds. Les verrues peuvent apparaître n’importe où sur le corps mais touchent le plus souvent les mains et les pieds.

La transmission se fait par contact direct ou par contact avec des surfaces contaminées. Une personne qui a une première verrue peut aussi s’auto-contaminer et, à partir d’une lésion, plusieurs autres peuvent apparaître.

Le plus souvent le diagnostic est fait par un simple examen de la peau par un médecin. Un signe typique des verrues est l’absence de plis cutanés sur leur surface et la présence de petits points noirs. En cas de doute, un examen au microscope permet de confirmer le diagnostic. Au niveau des pieds, une verrue peut être confondue avec un cor.

Les causes

La verrue est provoquée par le papillomavirus mais les modes de contamination sont mal connues. Les sols humides, comme les piscines et les salles de sport, augmentent le risque de transmission.

Les traitements

Les verrues disparaissent le plus souvent spontanément même si cela peut prendre du temps. À moins que cela ne soit inesthétique ou douloureux, il n’y a pas forcément besoin de traiter une verrue.

Si un traitement est nécessaire, il existe deux possibilités. La première est d’utiliser un produit qui va « ronger » la verrue, la substance la plus souvent utilisée est l’acide salicylique. Cette méthode a peu d’effets indésirables, mais elle peut nécessiter plusieurs semaines d’usage quotidien pour donner un résultat. La deuxième possibilité est d’utiliser le froid, à l’aide d’azote liquide, cette méthode est plus douloureuse et peut parfois laisser une cicatrice.

Pour en savoir plus

Lisez sur le site Planète santé l’article Les verrues en 10 questions.

 

Démarrer gratuitement

« Retour à la liste

Un avis médical ?

Avez-vous besoin de consulter un médecin?